lundi, 22 mai 2017
A+ R A-

COMPTE RENDU DU STAGE DES DIRIGEANT-E-S 2017

Du 11 au 14 avril, une centaine de participants étaient réunis autour du Projet National de Développement  d’une part pour son appropriation et d’autre part afin de l’enrichir lors de différents temps de réflexion.


Conférences et ateliers, dont certains étaient au choix, se sont succédé. Chacun-e a élaboré son parcours lui permettant de se former, de s’informer, d’échanger et débattre.
Vous trouverez dans les différents documents joints les traces des 3 conférences proposées :


     - Florence Saint Luc « Pédagogie coopérative: des outils et des pratiques pour rendre l’enfant auteur et favoriser l’éducation citoyenne »
     - Didier Delignières «Culture sportive et Education à la citoyenneté»
     - Régis Juanico « La promotion de l’activité physique et sportive pour tous, tout au long de la vie : les enjeux partagés dans et hors de l’école. »

Ainsi que les contributions apportées dans les différents ateliers participatifs :

     - la rencontre sportive associative
     - la mise ne place du nouveau cycle 3
     - l’association USEP d’école dans ses territoires

Citons également les apports ou temps de réflexion faits autour :

     - de la rencontre sportive inclusive
     - du débat associatif versus remue méninges .
     - de l’attitude santé et rebonds & compagnie
     - des contrats de développement
     - des outils USEP (pétanque, hockey-balle, « innovance » pour la gestion financière)
     - des partenariats pédagogiques,  financiers,
     - d’une action « Sport scolaire et numérique: L'USEP dans le monde »
     - de la communication : charte graphique, site internet, revue « ENJEU »,
     - de l’’implication des adultes dans l’Association USEP
     - de la pédagogie à l’USEP
     - des formations à distance

Le bilan général  qui a été exprimé par une moyenne de satisfaction obtenue de 5 sur 6, montre que l’ensemble des participants a pu réaliser des échanges indispensables sur la diversité des pratiques autour d’un même projet de société. La richesse de contenus a été plusieurs fois mentionnée, apportant parfois de la frustration de ne pas pouvoir plus encore approfondir. Les modalités de fonctionnement ont favorisé les rencontres, les interactions et ont permis de se confronter à la diversité des territoires. Enfin les dimensions de convivialité, de stage constructif pour un projet politique partagé, ont été soulignées.

Nous adressons à tous les acteurs, participants et encadrants de ce stage, nos remerciements pour leur implication et la qualité des travaux menés.

Annie RAMIREZ et Geoffroy NOIR responsables pédagogiques

 

 

Submit to FacebookSubmit to Twitter