Tout savoir sur la douleur musculaire du dos

AccueilSantéTout savoir sur la douleur musculaire du dos

Une pression sur un muscle peut commencer par une douleur soudaine et aiguë lors d’un mouvement. Ça peut également apparaître et s’aggraver progressivement sur plusieurs jours. Cette blessure courante va de légers maux à une source intense de douleur. Cela peut prendre une longue durée. Selon les symptômes, les maux de dos, souvent dus à une élongation musculaire, sont l’un des problèmes les plus fréquemment traités par les professionnels de la santé. À travers cet article, nous détaillerons plus ce sujet afin de mieux vous orienter en cas de douleurs.

Les causes d’une douleur musculaire du dos

La plupart des causes des douleurs musculaires dorsales ou la myalgie sont liées au lumbago, aux ligaments ou aux articulations. Généralement, les tensions musculaires du dos, les entorses ligamentaires et les dysfonctionnements articulaires surviennent soudainement pendant ou après une activité physique, mais d’autres facteurs entrent en jeu aussi, tels que l’âge, le manque d’exercice, les conditions psychologiques et les accidents. Les causes des maux musculaires de dos se répartissent dans les catégories suivantes:

  • tensions musculaires du dos ;
  • mauvaise position ;
  • entorses ligamentaires.

Généralement, lorsque vous êtes dans une condition physique mauvaise, une pression constante sur votre dos va engendrer des spasmes musculaires très douloureux. Aussi, des muscles inefficaces, faibles ou dorsaux qui manquent d’endurance peuvent entraîner une stabilisation articulaire réduite et des blessures ultérieures aux muscles, aux ligaments, aux articulations ou même aux disques vertébraux. D’autre part, une mauvaise posture peut exercer une pression inutile sur votre colonne vertébrale lorsque vous êtes assis ou debout.

En cas de fatigue, vos ligaments et vos disques peuvent s’étirer, ce qui soumet les muscles et les nerfs des articulations de la colonne vertébrale à une pression douloureuse.

Les ligaments sont des bandes fibreuses durables qui limitent la quantité de mouvement disponible à chaque niveau de la colonne vertébrale. Étirer les ligaments trop rapidement provoquera des saignements ultérieurs dans les tissus environnants, un gonflement, des spasmes musculaires et des douleurs.

Les symptômes d’une douleur musculaire du dos

Les symptômes d’une douleur musculaire dorsale dépendent de l’endroit où vous commencez à la ressentir. La colonne vertébrale est divisée en quatre parties principales : le cou, le haut du dos, les épaules et le bas du dos. Au niveau du cou, vous pourriez sentir un mal de tête, une raideur et des douleurs irradiant vers les épaules ou les bras et vous aurez aussi une capacité de vous mouvoir le cou limitée. Par ailleurs, au niveau des épaules et le haut du dos, des douleurs dans la zone entre la colonne vertébrale et l’omoplate peuvent être ressenties. Vous ressentirez aussi des spasmes musculaires et des nœuds et tiraillements dans le haut du dos et les épaules, ainsi qu’une difficulté à faire bouger ces dernières.

Si c’est au niveau du bas du dos, de nombreuses personnes présentent des symptômes, tels que des spasmes musculaires et raideurs dans les muscles au niveau du bassin qui s’aggravent avec le mouvement, des douleurs qui irradient vers les hanches voire même les jambes. Mais aussi, des douleurs en position assise, debout ou en marchant ainsi qu’une amplitude de mouvement limitée.
Certains problèmes de dos peuvent causer des douleurs dans d’autres parties du corps, selon les nerfs touchés à savoir : une incontinence urinaire et fécale ou perte de contrôle des selles, un engourdissement autour des organes génitaux et des fesses, perte de poids et surtout une inflammation ou gonflement du dos.

Comment prévenir une douleur musculaire du dos ?

Il est possible d’éviter les maux de dos et empêcher leur réapparition. Pour cela, vous devez améliorer votre condition physique à travers des exercices qui maintiennent une bonne mécanique corporelle. Pour garder votre dos sain et fort, faites des activités régulières ne fatiguent pas ou ne secouent pas votre dos. Ainsi, vous pouvez augmenter sa force et son endurance et permettre à vos muscles de les développer et de mieux fonctionner. Souvent, la natation et la marche sont suggérées. Il est également recommandé de maintenir votre poids idéal, car le surpoids sollicite les muscles de votre dos et favorise la myalgie.

Dans le cas où la douleur surgit et persiste, vous devez consulter un médecin qui vous fera un examen approfondi et vous prescrira des médicaments anti-inflammatoires, comme l’Ibuprofène et le Naproxène qui réduisent l’inflammation.

Pourquoi a-t-on une douleur du dos pendant la respiration ?

Si un mal de dos survient lorsqu'une personne respire,...

Douleurs au milieu du dos et à l’estomac

Il n'est pas inhabituel pour la plupart d'entre nous...

Quelles sont les causes des douleurs à la vésicule biliaire et dos ?

La vésicule biliaire représente une petite poche située sous...

Douleurs dans le haut du dos : quelles sont les causes ?

On est tous confronté à un moment où à...

Tout savoir sur la douleur du dos pendant la grossesse

Durant la grossesse, les femmes enceintes souffrent de plusieurs...

Pourquoi a-t-on mal au dos et à l’omoplate ?

L'omoplate est un os plat, situé dans la partie...

Comment choisir un patch pour douleur dorsale ?

Souffrir de douleur du dos est très fréquent. Un...

Tout savoir sur la douleur au foie et au dos

Plusieurs personnes sont, au moins une fois dans leur...

Douleur à la poitrine et au dos : quand contacter les urgences ?

En tant qu'être humain, il est important de prendre...

Causes et traitement des douleurs au milieu du dos

Les douleurs au milieu du dos font partie des...

Comment se soulager de la douleur au bas du dos ?

La douleur au bas du dos est une affection...